Ministère des Affaires Etrangères ,de la Coopération ,de la Francophonie et de l'Intégration Régionale ,Chargé des Gabonais de l'Etranger .

Sceau de Republique Gabonaise

Reunion Extraordinaire des Ministres des Affaires Etrangères de la CEEAC consacrée à la République CENTRAFRICAINE

Logo

Libreville, 21 octobre 2017

 

COMMUNIQUE FINAL

 

 

Sur convocation de Son Excellence Monsieur Noël Nelson MESSONE, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration Régionale, chargé des Gabonais de l'Etranger, Président du Conseil des Ministres de la CEEAC, une réunion extraordinaire s'est tenue à Libreville, le samedi 21 octobre 2017, à l'effet de statuer sur la situation en République Centrafricaine.

Ont pris part à cette réunion :

-          Son Excellence Monsieur Léonard SHE OKITUNDU, Vice-premier ministre et Ministre des Affaires Etrangères et Intégration régionale, République Démocratique du Congo ;

-          Son Excellence Monsieur Charles Armel DOUBANE, Ministre des Affaires Etrangères et des Centrafricains de l’Etranger, République Centrafricaine ;

-          Son Excellence Monsieur Jean Claude GAKOSSO, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Congolais de l’Etranger, République du Congo ;

-          Son Excellence Monsieur Noël Nelson MESSONE, Ministre des Affaires Etrangères de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration régionale, chargé des Gabonais de l'Etranger, République Gabonaise ;

-          Son Excellence Monsieur Urbino José GONCALVES BOTELHO, Ministre des Affaires Etrangères et des Communautés, République Démocratique de Sao-Tomé & Principes ;

-          Son Excellence Monsieur AHMAT MAHAMAT BACHIR, Ministre de la Sécurité Publique et de l’Immigration, République du Tchad ;

-          Son Excellence Monsieur TETE Antonio, Secrétaire d’Etat des Relations Extérieures, République d'Angola ;

-          Son Excellence Monsieur Olivier NDUHUNGIREHE, Secrétaire d’Etat au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de la Communauté de l’Afrique de l’Est, République du Rwanda ;

-          Son Excellence Monsieur Augustin TAEKO, Chargé d’Affaires ai de l’Ambassade du Cameroun au Gabon, République du Cameroun ;

-          Son Excellence Monsieur Benjamin ECORO MANGUE, Premier Conseiller de l’Ambassade de la Guinée Equatoriale au Gabon, République de Guinée Equatoriale ;

-          Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur Ahmad ALLAM-MI, Secrétaire Général de la CEEAC.

Ont également pris part à la réunion, le Représentant spécial du Président de l'Union Africaine Chef de la MISAC, le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies Chef l'UNOCA, le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies Chef de la MINUSCA, l’Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union Européenne, l’Ambassadeur de France au Gabon, l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Gabon et le Représentant de la Communauté Saint 'Egidio.

La séance d'ouverture a été marquée par deux allocutions.

Dans son allocution de circonstance, SEM. Ahmad ALLAM-MI, Secrétaire Général de la CEEAC, a d'abord remercié les autorités gabonaises pour leur hospitalité et les délégations des Etats membres pour leur disponibilité et leur implication dans le processus de stabilisation politique et de relèvement économique de la RCA. Il a rappelé les efforts successifs que la Communauté a déjà fournis pour ramener la paix et la sécurité en RCA.

Il a rappelé la Session extraordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement du 30 novembre 2016 sur le même sujet, ainsi que la réunion des Ministres de l'Initiative africaine qui s’est tenue à Libreville le 17 juillet 2017. Cette dernière rencontre a donné lieu à l’adoption de la Feuille de route pour la paix et la réconciliation en RCA. Par ailleurs, il a insisté sur l'urgence de mobiliser le financement de cette Feuille de Route en vue de la mise en œuvre du programme du Panel des Facilitateurs tel qu’établi lors de la réunion de Bangui les 11 et 12 septembre 2017.

Dans son discours, SEM. Noël Nelson MESSONE, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration Régionale, chargé des Gabonais de l'Etranger, Président du Conseil des Ministres de la CEEAC, a souligné les efforts financiers et militaires consentis par la CEMAC et la CEEAC, pour la stabilité et la paix en RCA. Il a invité les acteurs politiques et la société civile de la RCA, à une franche collaboration en vue de l'aboutissement heureux du processus de paix. Il a également invité les partenaires à traduire dans les faits leur engagement à accompagner l'Initiative Africaine.

Après la cérémonie d'ouverture et conformément aux usages, le bureau des travaux a été constitué ainsi qu'il suit :

- Présidence : SEM. Noël Nelson MESSONE, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration Régionale, chargé des Gabonais de l'Etranger, République Gabonaise, Président du Conseil des Ministres de la CEEAC ;


- Vice-présidence: SEM. Léonard SHE OKITUNDU, Vice-premier ministre et Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration régionale, République Démocratique du Congo ;

- Rapporteur 1: SEM. Antonio TETE, Secrétaire d’Etat des Relations Extérieures, République d'Angola .

- Rapporteur 2: SEM. Olivier NDUHUNGIREHE, Secrétaire d’Etat au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de la Communauté de l’Afrique de l’Est, République du Rwanda .

L'ordre du jour de la Réunion des Ministres comprenait un seul point à savoir, l'examen de la situation politique, sécuritaire et humanitaire en République Centrafricaine. Au titre de divers, les Ministres ont décidé d'échanger sur la mise en œuvre du processus de la reforme institutionnelle de la CEEAC.

Suite à la présentation des rapports du Secrétaire Général de la CEEAC et du Ministre centrafricain des Affaires Etrangères sur la situation actuelle en RCA et aux communications des partenaires invités, notamment les Nations Unies, l’Union Africaine, la France, les Etats-Unis, l’Union Européenne et la Communauté Saint Egidio, les Ministres ont fait le constat suivant :

-          Sur le plan politique, la situation en République centrafricaine évolue positivement. Toutefois, les Ministres ont encouragé les plus hautes autorités de ce pays à accélérer l’extension de l'autorité de l'Etat sur l’ensemble du territoire ;

-          Sur la situation sécuritaire dans le pays, les Ministres ont exprimé leur préoccupation en raison de la recrudescence des affrontements entre les groupes armés et leurs attaques contre les populations civiles et les forces internationales. C'est pourquoi la Réunion des Ministres, tout en saluant le projet pilote DDR et les efforts du gouvernement dans la restructuration du secteur de sécurité, encourage le gouvernement et les groupes armés à entreprendre et à accélérer le dialogue politique dans le cadre de l’Initiative Africaine. Il lance un appel aux leaders politiques et sociaux centrafricains de taire leurs divergences et de se concentrer tous sur la pacification et la consolidation de la paix ;

-          Sur le plan humanitaire, la Réunion des Ministres a noté que les besoins humanitaires demeurent immenses à cause de l'insécurité et des violences récurrentes qui contraignent des milliers de personnes à se déplacer à travers le pays et entrainent des vagues de réfugiés dans les pays limitrophes ;

A cet égard, la Réunion des Ministres :

-          Félicite le Président de la République Centrafricaine, SE. Professeur Faustin Archange TOUADERA, et pour ses efforts inlassables de stabilisation du pays et de mobilisation de la Communauté internationale en soutien au processus de paix et de reconstruction ;

-          Réaffirme la solidarité de la CEEAC à la RCA dans la recherche de la paix en vue de contribuer à l'instauration d'un climat de stabilité dans la sous région, condition sine qua non de l'intégration économique régionale ;

-          Félicite l’Union Africaine pour le démarrage de l'Initiative Africaine et lui demande d'accélérer le dialogue entre le Gouvernement et les groupes armés jusqu'à la signature et la mise en œuvre d'un accord de paix et de réconciliation, et l’assure de l'engagement total de la CEEAC ;

-          Se félicite des conclusions du Sommet des Chefs d’Etat de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) qui s’est tenu à Brazzaville le 19 octobre 2017 et qui a apporté son soutien à l’initiative africaine pour la paix et la réconciliation en République Centrafricaine ;

-          Félicite le Secrétaire Général de la CEEAC pour les efforts consentis en République Centrafricaine notamment à travers l’accompagnement de l’Union Africaine dans le démarrage de l’Initiative Africaine et les actions de renforcement des capacités sur le terrain ;

-          Demande aux Etats voisins de la RCA de s’impliquer dans l’initiative africaine et d’envoyer leurs délégués au Panel des Facilitateurs dans les plus brefs délais ;

-          accueille favorablement la prochaine visite du Secrétaire Général des Nations-Unies en RCA, et l’exhorte à plaider auprès du Conseil de Sécurité pour doter la MINUSCA de tous les moyens nécessaires afin de lui permettre de mieux remplir sa mission ;

-          réaffirme l’engagement des Etats membres de la CEEAC à œuvrer aux côtés de la Communauté internationale et des Nations Unies, pour la stabilité définitive de la RCA, y compris à travers les opérations de maintien de la paix. A cet égard, la Réunion des Ministres, tout en condamnant la violation des droits de l’homme commis par quelques éléments des troupes de ses Etats membres au sein de la MUNISCA, déplore que les contingents dans leur ensemble soient indexés ;

-          Recommande que les contingents formés des forces de défense soient équipées en vue de leur pleine opérationnalité ;

-          encourage les Etats membres de la CEEAC à renforcer la formation de leurs forces de Défense et de Sécurité dans les domaines du droit international humanitaire et des droits de l’homme ;

-          Demande au Secrétaire général de la CEEAC d'accélérer l'élaboration et la mise en œuvre d'un programme multidimensionnel d'appui à la stabilité et à la reconstruction de la RCA, à travers le renforcement du Bureau de Liaison de la CEEAC à Bangui, en application de la décision de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement du 30 novembre 2016.

La réunion des Ministres a abordé en divers le point sur le processusde réforme institutionnelle. A cet égard, elle :

-          Salue l'engagement et la détermination de SE Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République gabonaise et Président en exercice de la CEEAC, pour accompagner ce processus devant aboutir à la dynamisation de la CEEAC et de l'Afrique Centrale ;

-          Prend bonne note du rapport du Secrétaire Général de la CEEAC, SE Ahmad ALLAM-MI, sur l'évolution du processus de mise en œuvre de la réforme institutionnelle, le félicite pour toutes les dispositions prises et l’instruit de poursuivre ses efforts en vue d'appuyer le Comité technique à accélérer le processus de recrutement du Cabinet des Experts devant mener le travail de production du rapport sur le diagnostic du cadre légal et organisationnel et formuler des options de réforme du dispositif institutionnel régional.

-          Demande à tous les Etats membres de désigner rapidement leurs points focaux au Comité technique qui organisera sa première réunion au cours de la deuxième quinzaine de Novembre 2017 ;

-          Appelle les Etats membres de s’acquitter dans les meilleurs délais de leurs contributions financières au budget général de la CEEAC, y compris les arriérés de contributions, en vue de permettre au Secrétariat général de mener à bien toutes les initiatives communautaires ;

Après avoir épuisé les points inscrits à l’ordre du jour, la réunion des Ministres a adressé ses vifs remerciements au Président de la République Chef de l'Etat SE Ali BONGO ONDIMBA, au Gouvernement et au Peuple gabonais pour l'accueil fraternel   et pour les marques d'attention dont chaque délégation a été l'objet durant le séjour en terre gabonaise.

Le présent Communiqué final ayant été adopté à l’unanimité, les travaux de la session extraordinaire de la réunion des Ministres des Affaires Etrangères/Relations extérieures ont pris fin le 21 octobre à 17h00.

Fait à Libreville, le 21 Octobre 2017.

 

Son Excellence Monsieur Noël Nelson MESSONE,

Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration régionale, chargé des Gabonais de l'Etranger, République Gabonaise,

Président du Conseil des Ministres de la CEEAC, Président de Séance.

Son Excellence Monsieur Léonard SHE OKITUNDU,

Vice-premier ministre et Ministre des Affaires Etrangères et Intégration régionale, République Démocratique du Congo

Vice-président de séance,

Son Excellence Monsieur Antonio TETE, Secrétaire d’Etat des Relations Extérieures, République d'Angola,

Rapporteur de séance

Son Excellence Monsieur Olivier NDUHUNGIREHE, Secrétaire d’Etat au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de la Communauté de l’Afrique de l’Est, République du Rwanda,

Rapporteur de séance

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Ahmad ALLAM-MI

Secrétaire général de la CEEAC.

Publié le : 24 / 10 / 2017